agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR de Sciences Economiques et de Gestion Portails : www - étudiants - personnels UFR de Sciences Economiques et de Gestion

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > A la Une > Renforcer la dynamique de formation délocalisée au Cambodge

Actualité du 20 au 25 avril 2015

Renforcer la dynamique de formation délocalisée au Cambodge

 

International

Retour sur la visite d'une délégation de notre Université au Cambodge du 20 au 25 avril 2015.

Cambodge

Cambodge

Accès direct : entretien des relations & perspectives | un partenariat historique | accompagner l'Enseignement supérieur & la recherche | politique internationale : stratégie & enjeux | un parcours menant à de hautes fonctions

L'objectif de ce déplacement ? Rencontrer différents acteurs institutionnels, témoigner de notre attachement à ce partenariat, mais aussi envisager de nouveaux liens.

Entretien des relations et perspectives

H.E Luy Channa, recteur de l'Université royale de droit et de sciences économiques (URDSE), a reçu les représentants de notre Université, occasion de signer l'accord institutionnel dans le cadre du nouveau programme Erasmus +, pour le projet de mobilité de crédits que Lyon 2 a déposé.

Lors de son séjour, la délégation Lumière Lyon 2 a pu échanger sur l'offre de formation et les filières avec Yuok Ngoy, secrétaire d'État pour le ministère de l'Éducation, de la jeunesse et des sports.

Cette mission a permis de discuter directement avec les personnes en charge des formations délocalisées au sein des pôles francophones de l'URSDE, Laurent Mesman pour le droit et Yannick Binneau pour l'économie, et d'avancer sur le travail de rédaction des conventions pour leur renouvellement dans le cadre du nouveau contrat quinquennal.

Un partenariat historique

Amorcées à la suite des accords de Paris (voir ci-contre), les premières collaborations entre notre université et l'URDSE se sont officialisées par des conventions interuniversitaires (1996, 1998, 2001, 2004) et se sont notamment traduites par des investissements (bâtiments, équipements informatiques), mais aussi par la mise en place de diplômes internationaux.
Dès 1992, notre Université s'est ainsi fortement engagée dans la coopération avec le Cambodge en matière d'enseignement supérieur dans le secteur juridique, puis dans le secteur de l’économie et de la gestion.
Les formations en droit et en science économiques à Phnom Penh se sont institutionnalisées en 2003 avec la transformation de la Faculté de droit et de sciences économiques de Phnom Penh en Université Royale de Droit et de Sciences Economiques (URDSE), aujourd’hui première université cambodgienne. Une convention dite "de Coopération entre l’Université royale de droit et des sciences économiques de Phnom-Penh et l'Université Lumière Lyon 2, sous les auspices du gouvernement royal du Cambodge et du gouvernement de la République française, cosignataires" a été signée en 2004, puis renouvelée et élargie le 10 mars 2011 pour une durée de cinq années.

Accompagner l'Enseignement supérieur et la recherche au Cambodge

Deux périodes de notre partenariat peuvent être distinguées.

- De 1992 à 2003 / Reconstruction de l'enseignement supérieur en droit, puis en économie

La coopération a pris plusieurs formes :

  • des missions d'enseignement (5 à 6 par an) ou d’administration (1 à 2 par an) ;
  • une aide documentaire (envoi d'ouvrages et autres supports) ;
  • soutien à l’obtention de bourses d'études pour les étudiants (environ 5 par an pour suivre des études de master, à Lumière Lyon 2) ou de stage pour les personnels enseignants ou administratifs (environ 2 par an) ;
  • la création en 1997 d’une antenne de notre université par « délocalisation » de sa licence en droit. Cette expérience a été étendue, à partir de septembre 2001, à la licence de sciences économiques et de gestion, qui propose, à l’issue d’une classe préparatoire d’une année, la réalisation de la 3e année de licence de sciences économiques et de gestion de Lyon 2 à une trentaine d’étudiants.

- Depuis 2003 / Renforcement & diversification des formations, développement de la formation à la recherche

  • soutien à la création de masters locaux : depuis 2006, notre Université participe au fonctionnement d'un master de Droit international et comparé, proposé dans une filière d’excellence au sein de l’URDSE. Soutenu par le pôle de coopération française et l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), cette formation à la dimension résolument internationale permet de recevoir un double diplôme, à la fois français et cambodgien. Il existe par ailleurs depuis 2008 un master en Entrepreunariat et gestion de projet, en partenariat entre l'UFR de Sciences éconiques et de gestion de notre Université, l’URDSE et l’IAE de Lille. 
  • développement de la recherche : depuis 2003, quatre thèses en droit ont été soutenues et contribuent ainsi à la capacité de recherche des juristes cambodgiens qui est par ailleurs l’objet d’un soutien constant (centre de recherche, publications, colloques, etc.).  En 2010, Lyon a ainsi été à l'initiative d'un colloque consacré au 10e anniversaire du code du travail cambodgien. Cinq thèses ont également été soutenues en économie, trois thèses sont en cours (un doctorant disposant actuellement d’un contrat doctoral de l’Université Lumière Lyon 2 en Sciences de gestion).

Politique internationale : stratégie & enjeux

Depuis le début des années 2000, l'URDSE diversifie ses partenariats internationaux, en développant des collaborations avec les universités américaines, japonaises et anglaise. La coopération française, en particulier avec notre Université, joue encore un rôle stratégique.

L’enjeu de cette demande de financement pour l’Université Lyon 2 ? Maintenir la qualité et la certification des diplômes de licence délocalisées. Cela nécessite de garantir une présence forte d’enseignants-chercheurs de l’Université dans ces formations, mais aussi d'accompagner les transformations institutionnelles sur place : nomination récente de responsables de personnels cambodgiens dans la gestion de la scolarité et des enseignements, diminution du nombre d’enseignants-chercheurs français détachés au Cambodge par le ministère des Affaires étrangères et transformation de leurs missions.
L’enjeu pour l’URDSE ? Conserver à Phnom Penh des diplômes internationaux certifiés, mais aussi élargir et  diversifier, par la mobilité étudiante demandée, les opportunités de poursuite d’étude en Master, condition du succès de l’URDSE.

Des relations fructueuses ont aussi été nouées avec d'autres institutions :
  • l’École Royale d'Administration, en charge de la formation des fonctionnaires cambodgiens ;
  • l'Académie royale des professions judiciaires qui organise la formation des magistrats, greffiers, avocats, notaires et, depuis peu, huissiers de justice ;
  • l'Académie Royale du Cambodge qui développe notamment des formations aux sciences sociales (sociologie, science politique…) ;
  • des associations ou ONG, telles que le Kmer Institute for Democracy, ou la ligue cambodgienne des droits de l'homme (LICADHO).
    Ces associations, sont, aux côtés de entreprises privées, essentielles dans le processus de formation puisqu’elles accueillent nos étudiants en stage dès la licence.

Les milieux professionnels sont également associés à la démarche de coopération depuis l'origine du projet. C'est ainsi le cas du barreau du Cambodge ou encore du notariat en cours de constitution.

En France, les partenaires de notre université sont :
  • le ministère des Affaires étrangères, à travers le service d'action culturelle de l'ambassade de France au Cambodge ;
  • l’institut français du Cambodge, qui assure une partie de la formation en langue de nos étudiants ;
  • la région Rhône-Alpes, soucieuse de développer des actions de coopération décentralisée ;
  • les différentes instances dispensatrices de bourses pour les étudiants (ambassade, Campus France, Région) ;
  • les professions juridiques (avocats, notaires, fonction publique…)

Un parcours menant à de hautes fonctions

Plus de 200 juristes et 300 économistes khmers ont été formés. Depuis la création de notre antenne délocalisée en 1997, nous délivrons chaque année les licences de droit et d'économie gestion de Lyon 2 à une soixantaine  d'étudiants cambodgiens dans des conditions identiques à celles de Lyon. Les meilleurs de ces étudiants obtiennent une bourse pour suivre en France des études de master (bourses Eiffel, Bourses du gouvernement français, bourses de la région Rhöne-Alpes, Bourses Erasmus Mundus), ce qui permet à 7 à 10 étudiants cambodgiens chaque année de poursuivre leurs études supérieures pendant deux ans  au sein de l' UFR Droit et science politique, en droit privé (1 et 2) et pour quelques-uns en droit public, et 4 à 5 étudiants dans les masters d'économie ou de gestion. Nombreux sont ceux qui poursuivent également dans les masters cohabilités.
En décembre 2014, une rencontre avec des diplômés de notre programme délocalisé à Phnom-Penh a permis de savoir ce qu'ils sont devenus. On ne peut que se féliciter de leur parcours : certain exercent en qualité d'avocat dans leur pays ou assument des fonctions de cadre au sein des ministères (éducation, justice, intérieur...) ou d'organisations importantes (aéroport de Phnom-Penh, secteur bancaire...), d'autres occupent désormais des postes de directeurs de recherche (direction de la recherche à la banque centrale du Cambodge) ou de secrétaire d'état (ministères du tourisme ou de l'éducation).
Type :
International

Contact

Service général des relations internationales (SRI)
sri@univ-lyon2.fr

Ilustration

Signature de l'accord interinstitutionnel entre H.E Luy Channa, recteur de l'Université royale de droit et de sciences économiques (URDSE) et Élisabeth Vercher, Vice-présidente chargée des relations internationales (Université LUmière Lyon 2)

En savoir plus

Fruit d'un partenariat international entre notre Université et l'établissement d'accueil où sont dispensés les cours, la formation délocalisée est régie par une convention qui en définit les modalités. Le cursus se déroule intégralement à l'étranger et l'étudiant obtient le diplôme de l'Université Lumière Lyon 2 et parfois le diplôme de l'université d'accueil.
À l'origine, ces diplômes délocalisés répondaient à des besoins du pays partenaire de former des cadres à de nouvelles compétences avec à la clé la délivrance d'un diplôme d'une université française.
Le public cible de ces diplômes a évolué. À l'origine, il s'agissait de répondre aux besoins des pays partenaires de former leurs cadres à de nouvelles compétences, certifiées par un diplôme d'une université française.
Désormais, des étudiants et professionnels français saisissent cette opportunité de valoriser leur parcours par une expérience de formation à l’étranger.

Nous comptons 9 formations délocalisées :
- 3 au niveau licence : 2 avec le Cambodge (droit et SEG) + 1 (droit) avec le Brésil
- 4 au niveau master 1 (droit) avec le Vietnam + 3 SEG (1 au Cambodge + 2 - ESS et MCA - avec la Bulgarie)
- 2 DU : 1 traduction arabe avec l'Égypte  + 1 DU Droit international et comparé avec le Cambodge


Un peu d'histoire...

La France et le Cambodge entretiennent une relation privilégiée, héritée à la fois d’une histoire commune, de la francophonie et du rôle joué par la France en faveur du développement du pays suite aux accords de Paris de 1991. Outre la nécessité de reconstruire un système éducatif, le Cambodge connait de nouveaux défis et doit se concentrer sur la qualité de son éducation et sur la formation de ses ressources humaines. En effet, l’intégration du Cambodge dans le système éducatif des pays de l’Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE) en 2015  pousse le gouvernement cambodgien à accélérer les réformes de sorte à pouvoir répondre aux exigences fixées par les standards régionaux et internationaux en matière d’enseignement supérieur.
La France accompagne la structuration, la consolidation et l'institutionnalisation de partenariats entre établissements français et cambodgiens. Elle apporte également un appui au ministère cambodgien de l'Éducation, de la jeunesse et des sports par la mise à disposition d'une expertise technique française placée directement auprès du ministère ou dans les plus grandes universités cambodgiennes.
[source : France diplomatie]

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Lumière Lyon 2