agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR de Sciences Economiques et de Gestion Portails : www - étudiants - personnels UFR de Sciences Economiques et de Gestion

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > A la Une > Antoine Missemer, mention spéciale - Prix de thèse 2015 de l’AFSE

Actualité du 29 mai 2015

Antoine Missemer, mention spéciale - Prix de thèse 2015 de l’AFSE

 
Antoine Missemer a effectué sa thèse à Triangle (UMR 5206 du CNRS) à l'université Lumière Lyon 2, sous la co-direction de N. Chaigneau (PR Lyon 2, EC à Triangle) et P. Bridel (PR à l'UNIL)  en co-tutelle avec l'université de Lausanne, et l'a soutenue le 25 septembre 2014.

L’analyse économique face à l’épuisement des ressources naturelles

de William Stanley Jevons à Harold Hotelling (1865-1931) - le cas des énergies fossiles
L’épuisement des énergies fossiles est un thème d’actualité dont les prémices datent, selon l’opinion courante, des années 1970 et du premier choc pétrolier. En réalité, c’est une préoccupation plus ancienne, intimement liée à l’ère industrielle. Dans la deuxième partie du XIXème siècle, les économistes se sont penchés sur la question de l'épuisement des minerais, ‘objet non identifié’ jusqu'alors et nécessitant la mise sur pied de nouveaux outils d'analyse (effet-rebond chez Jevons, rente minière chez Marshall-Einaudi notamment). Avec le progrès des techniques et l'apparition de nouvelles énergies (pétrole, hydro-électricité), leurs craintes de déclin industriel se sont progressivement dissipées dans les années 1910 et 1920. Mais ces évolutions tenant à l’histoire des faits ne sont pas les seules à considérer. Des facteurs internes à la discipline économique, comme l'émergence du marginalisme dans les années 1870 et de la théorie de l'épargne et du capital dans les années 1890, ont aussi changé le regard des économistes sur la question de l'épuisement des ressources. Pourquoi ? Comment ? Quels enseignements peut-on en tirer pour les défis environnementaux d'aujourd'hui ? Voilà les questions qui sont traitées dans ce travail de thèse.

Prix de thèse d'économie de l'AFSE - mention spéciale

La thèse d'Antoine Missemer vient d'être récompensée par une mention spéciale au Prix de thèse 2015 de l’Association française de sciences économiques (AFSE).
Le prix (et les mentions spéciales éventuelles) est remis à l'occasion du Congrès annuel, et bénéficie du soutien de la Fondation Banque de France pour la recherche en économie monétaire, financière et bancaire.

Type :
Actualités Recherche Lyon 2, Infos recherche diverses

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Lumière Lyon 2